• Expertise des mesures d'intégration professionnelle dans le Canton de Neuchâtel
    Comme la plupart des Cantons romands, le Canton de Neuchâtel dispose d'un régime de mesures de réinsertion professionnelle cantonal qui s'adresse en priorité aux chômeurs ayant épuisé leur droit aux indemnités journalières de la LACI. Cette recherche mandatée par le Service de l'Emploi du Canton de Neuchâtel vise à évaluer la pertinence de l'ensemble du catalogue de mesures au vu des récentes évolutions socio-économiques et législatives (entrée en vigueur de la 4e révision de la LACI en avril 2011).
  • Le système tarifaire des structures d’accueil de jour des enfants dans le Canton de Vaud
    Suite à l’entrée en vigueur en 2007 de la Loi sur l’accueil de jour des enfants (LAJE) et à la mise en place d’une « Fondation pour l’accueil de jour des enfants » (FAJE), 28 réseaux d’accueil reconnus et bénéficiant du soutien financier de la FAJE ont vu le jour dans le canton de Vaud. La FAJE a mandaté l'IDHEAP afin d'acquérir une connaissance plus précise des différences existant entre les réseaux en matière de politique tarifaire et de leurs conséquences sur la situation économique des familles.
  • Evaluation du Revenu d'insertion dans le Canton de Vaud
    En 2006 le Canton de Vaud a mis en place un nouveau dispositif pour la prise en charge des plus démunis: le revenu d'insertion (RI). Cette évaluation a pour objectif d'apprécier surtout la capacité de dispsitif à remplir sa mission de réinsertion, notammenet dans le marché du travail. In est réalisé conjointement avec l'UER Evaluation (Prof. Katia Horber-Papazian).
  • Adaptation des systèmes de retraite dans l’OCDE : Quel(s) modèle(s) de réforme pour la Suisse ? (Projet A06_06)
    L’objectif de ce mandat est d’identifier des exemples d’adaptation des système de retraite réussis – tant au plan des effets sur le financement des régimes de retraite dans le long terme, qu'au plan de l’acceptabilité politique – dans le but de développer des modèles de réforme applicables au système de retraite suisse
  • Etat des lieux des prestations d'aide sociale en ville de Genève et appréciation de leur adéquation avec les besoins actuels
    Ce mandat est lié aux changements très importants intervenus au niveau cantonal dans le domaine de l'aide et de l'assistance sociales ainsi qu'aux nouvelles répartitions des transferts de charge entre communes et le canton. Il a pour objectifs de dresser un état des lieux de l'ensemble des prestations d'aide sociale, d'identifier les besoins non couverts et de formuler des recommandations pour réorienter le soutien financier communal
  • Estimation et analyse de la demande en places d'accueil pré- et parascolaires dans le canton de Vaud
    La Fondation pour l’accueil de jours des enfants réalise, conjointement avec StatVD, une enquête portant sur la demande de places d’accueil pré- et parascolaire dans le Canton de Vaud. L’enquête sera menée par une entreprise spécialisée. Une base de données devrait être disponible vers fin novembre 2012. L’IDHEAP a été sollicité pour analyser cette base de données et notamment pour apporter des réponses à une série de questions établies par la FAJE et ayant trait à l'utilisation des structures de garde dans le canton de Vaud
  • Evaluation des mesures de réinsertion socioprofessionnelle pour les admis provisoires (permis F) dans le Canton de Vaud
  • Evaluation des mesures de réintégration pour les personnes titulaires d'une admission provisoire dans le Canton de Vaud
    Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle législation fédérale sur les étrangers au début de l’année 2008, la Confédération affiche la volonté de promouvoir activement l'intégration des personnes admises à titre provisoire (permis F). Dans ce contexte, le SFM et l'IDHEAP ont été chargés d'effectuer une évaluation de la pertinence et efficacité des différentes mesures socio-professionnelles à disposition de ce public dans le Canton de Vaud.
  • Evaluation des mesures de réinsertion socioprofessionnelle dans le canton de Fribourg
    Les principaux objectifs de ce mandat étaient de procéder à une évaluation de l’efficacité et du fonctionnement du dispositif de réinsertion socioprofessionnelle du canton de Fribourg, en s’appuyant sur des méthodes quantitatives et qualitatives ; de vérifier l’adéquation du dispositif au contexte socioéconomique du canton ; de dégager des propositions pour ajuster voir renouveler le dispositif. Le mandat a été réalisé en collaboration avec le Prof. Yves Flückiger et le Dr. Pierre Kempeneers, de l’Unisersité de Genève.
  • Valutazione delle misure di reinserimento professionale della L-RILOCC
    Ce mandat vise à évaluer l'impact d'une série de mesures de réinsertion que le canton du Tessin met à disposition en ajout à ce qui est prévu par la LACI
  • Problèmes de santé et emploi. Pistes pour une évolution du programme Ré-AGIR,
    Ce mandat a pour but de procéder à une analyse ex-ante du programme Ré-AGIR mis en place par le SPEV. Il s’agit d’analyser le fonctionnement du programme Ré-Agir, puis de mettre le dispositif en perspective par rapport aux principaux enseignements de la littérature internationale et également de comparer le dispositif vaudois avec des expériences avec des objectifs similaires qui ont été mises en oeuvre en Suisse.
  • Problèmes et attentes des Cantons en matière de politique de l’enfance et de la jeunesse
    L’objectif de ce mandat est de présenter de manière synthétique la position des cantons sur la mise en oeuvre de la politique de l’enfance et de la jeunesse. Il porte essentiellement sur deux aspects : l’évaluation que les cantons font de la situation actuelle et les attentes qu’ils ont vis-à-vis de la Confédération. Il s’agit également d’analyser les différentes positions en relation avec les propositions formulées dans le postulat Janiak.
  • Projet pilote pour la prise en charge de collaborateurs en difficulté
    La fondation Intégration pour tous, active dans la réinsertion professionnelle de personnes atteintes dans leur santé, souhaite développer une prise en charge précoce pour des collaborateurs qui traversent une situation difficile pouvant déboucher sur des problèmes de santé. Cette prise en charge pourrait être mise à disposition d'entreprises qui souhaitent ainsi mieux soutenir leur collaborateurs. Actuellement, il est question de déveloper un projet pilote. La chaire de politique sociale assure un accompagnement scientifique.