Master of Public Administration



  






Quel public-cible ?
Le programme MPA est proposé à toute personne se destinant à des responsabilités importantes dans le secteur public, ou au sein d'une organisation dont les activités se développent en interaction avec lui.

Secteur public
  • Gradué-e-s d'universités et de hautes écoles;
  • Collaboratrices et collaborateurs au niveau fédéral, cantonal ou communal;
  • Personnes travaillant au sein d'organisations faisant partie du secteur public au sens large, tels que les entreprises publiques, les organismes politiques, professionnels ou sans but lucratif.
Secteur privé
  • Personnes dont la fonction implique de nombreuses interactions avec le secteur public;
  • Personnes souhaitant réorienter leur carrière au sein du secteur public.


Un diplôme associant programme commun et choix personnalisé
Les cours se déroulent chacun sur un jour complet de la semaine.

Le programme MPA en résumé
Cours de base : 6 modules de 6 jours (mardis) 36 jours
3 cours à choix de 12 jours 36 jours
Mémoire (y compris cours de méthodologie et de rédaction)

Parallèlement, l’étudiant-e, encadré-e par un professeur de l’IDHEAP, réalise un travail de mémoire de préférence dans une perspective interdisciplinaire. Le mémoire représente un complément idéal aux cours suivis.

Selon la philosophie du MPA, les étudiant-e-s chercheront, dans leur plan d’études, à développer de nouvelles compétences, en jouant sur la complémentarité des connaissances à acquérir par rapport à leur formation initiale, notamment en équilibrant dans leur plan d’études les cours de management public, d'économie publique et de politiques publiques.


Une pédagogie interactive
Les enseignements sont présentés sous un angle novateur et dynamique, assimilant les problématiques actuelles des services publics. Le programme MPA offre une prise directe avec les transformations conduites dans les services publics, et ceci à travers des études de cas et de nombreuses interventions d’experts extérieurs.


Planification souple et personnalisée en cours d’emploi

Le programme MPA peut être débuté à chaque trimestre.

Début des études
Trimestre d’automne (fin septembre à fin décembre)
Trimestre d’hiver (début janvier à fin mars)
Trimestre de printemps (mi-avril à début juillet)

La durée du programme MPA est en principe de 2 ans (mémoire compris), la première année étant consacrée aux cours de base et la deuxième année aux cours à choix. Cependant, le programme MPA peut, selon la disponibilité de l’étudiant-e, être suivi à plein temps sur une année au minimum ou, au contraire, être prolongé jusqu’à 3 ans.


Accréditation
Le programme MPA a été élaboré en se référant aux standards suisses et européens en matière d'accréditation, afin de permettre aux personnes qui souhaitent poursuivre leurs études ou activités à l'étranger une reconnaissance facilitée de leur diplôme. L'institut est accrédité par la Confédération, et le MPA par l'EAPAA (European Association for Public Administration Accreditation).


Coopérations
L’IDHEAP développe différentes collaborations avec les meilleures hautes écoles au niveau international. Ainsi, les étudiant-e-s peuvent d’ores et déjà faire valider un module suivi dans les institutions partenaires:
  • Ecole polytechnique fédérale de Lausanne;
  • Centre de compétence en administration publique de l’Université de Berne;
  • Ecole nationale d’administration publique du Québec;
  • Faculté des sciences économiques, sociales et politiques de l’Université catholique de Louvain, Belgique;
  • Deutsche Hochschule für Verwaltungswissenschaft (HFV Speyer) à Speyer, Allemagne;
  • Instituto Nacional de Administração (INA) à Lisbonne, Portugal;
  • Université Sun Yat Sen (Zhongshan) à Canton, Chine.


Quelles valeurs ajoutées apporte le MPA ?
Outre la qualité et l'actualité des différents cours proposés, le MPA apporte les éléments suivants:
  • Lien systématique entre approches théoriques et projets pratiques;
  • Regards permettant d’aborder les affaires publiques de manière globale alliant diverses disciplines, telles les sciences politiques, le management public, l’économie, la statistique et le droit;
  • Démarches pratiques et outils qui rendront plus aisée la résolution des problèmes rencontrés quotidiennement dans le cadre d’une administration;
  • Réseau de contacts représentant une source d’informations et de relations fort appréciée, longtemps après la fin des études;
  • Accélérateur de carrière: le MPA représente un atout important dans l'évolution professionnelle, démontré par les parcours réalisés par nos diplômé-e-s.


Charge de travail
Le programme MPA demande un effort soutenu tout au long de la période d'études. La participation aux cours est obligatoire et les étudiant-e-s doivent également fournir un important travail personnel sous forme de lectures, de préparation de cas, d'activités en équipe et de rédactions diverses, sans omettre la réalisation du mémoire de diplôme. Le programme suivi à plein temps, pendant une année, ne rend guère possible une activité professionnelle.


Où travaillent les diplômé-e-s de l’IDHEAP ?



Quelques titulaires du MPA depuis 1982
  • Alain Buogo, Responsable du service de coordination, Office fédéral de topographie, Berne
  • Jean Borloz, Chef du service du personnel de la ville de Lausanne
  • Patrick Cudré-Mauroux, Management Consultant, Mercuri Urval SA, Nyon
  • Lionel Eperon, Chef du Service de l'économie, du logement et du tourisme du Canton de Vaud
  • Daniel Fino, Directeur adjoint de l'institut universitaire d'études du développement (IUED), Genève
  • Chantal Gaemperle, Directrice H.R. & Synergies auprès du Groupe Louis Vuitton - Moët Hennessy, Paris (FR)
  • Stanislas Frossard, Administrateur au Conseil de l'Europe, Strasbourg
  • Ingrid Kissling-Naef, Directrice, Ernst Basler & Partner AG, Zollikon
  • Jacques-André Maire, Conseiller national, Neuchâtel
  • Corine Mauch, Maire de Zurich
  • Chantal Ostorero, Directrice générale de l'enseignement supérieur du canton de Vaud
  • Brigitte Pitteloud, Déléguée aux Affaires transfrontalières et européennes, Valais
  • Yvonne Reichlin-Zobrist, Cheffe de l'Administration des finances, Bâle-Campagne
  • Andreas Scheuber, Secrétaire général du Département de la santé et des affaires sociales, Nidwald
  • Philippe Schwab, Secrétaire général de l'Assemblée fédérale
  • Ursula Straub, Responsable du personnel de la Division informatique de La Poste
  • Pascal Strupler, Directeur de l'Office fédéral de la santé publique, Berne
  • Serge Terribilini, Préfet à la Préfecture de Lausanne, Vaud
  • Frédéric Varone, Professeur à l'Université de Genève


Conditions d’admission au MPA

Inscription
Les personnes qui désirent présenter leur candidature sont tenues de remplir le formulaire d'inscription, accompagné d'une photo format passeport, d'une copie des titres universitaires, d'une lettre expliquant les motivations de leur candidature et d'un plan d'études provisoire ainsi qu'une copie du récépissé concernant la taxe d'inscription (voir ci-dessous). Inscription en ligne possible.

Délai d’inscription
Il est envisageable de débuter le programme MPA chaque trimestre (inscription en continu).

Décision d’admission
Tous les dossiers de candidature sont présentés à la Commission des études qui statue sur la base de la qualité des titres des candidat-e-s, de leur expérience professionnelle, de leurs connaissances linguistiques et de leur intérêt pour une carrière dans le secteur public. Un titre universitaire ne donne pas en tant que tel le droit d'être admis au programme MPA et la sélection est rigoureuse. Chaque candidat-e est convié-e à un entretien pendant lequel sont notamment testées ses qualités d'expression, rédactionnelles et de synthèse, ses compétences linguistiques ainsi que son réel intérêt pour le secteur public.
Des candidat-e-s sans titre universitaire, mais au bénéfice d'une maturité et d'une expérience professionnelle affirmée, peuvent être admis-e-s au master; ils-elles le seront dans un premier temps en tant qu'auditeur-trice.

Droits d’inscription
La finance d’inscription pour l’ensemble des cours conduisant au MPA s’élève à CHF 22’000.--. Elle comprend notamment le matériel didactique et l’usage de la bibliothèque. Pour le DAS, l'écolage s'élève à CHF 11'000.--.

Une taxe d'inscription - non remboursable - de CHF 120.-- doit être versée sur le compte

Bank: PostFinance, 1010 Lausanne, Switzerland
Account: 10-157849-1
Clearing: 9000
IBAN: CH30 0900 0000 1015 7849 1
Swift BIC: POFICHBEXXX
Beneficiary: Fondation pour la formation continue universitaire lausannoise
EPFL - Innovation Park, Bâtiment E, CH-1015 Lausanne, Switzerland
Reference: 01 215 500


Une copie du récépissé bancaire ou postal attestant du paiement doit être joint au dossier de candidature.

Langues de travail
Les cours de l’IDHEAP sont donnés en français.
Les deux autres langues de travail sont l’allemand et l’anglais.
Il est à relever cependant qu’aussi bien les travaux trimestriels que le mémoire peuvent être rédigés en français, allemand, anglais ou italien.

Réussir le MPA
Pour obtenir le MPA, l'étudiant-e doit passer avec succès les épreuves prévues dans les modules du cours de base, dans les trois cours à choix retenus, ainsi qu'obtenir une note suffisante à l'issue de la soutenance du mémoire.